Le Common Gateway Interface (CGI) est un standard pour l’échange de données entre un serveur Web et un logiciel tiers qui traite les demandes. CGI est une variante existant déjà de longue date pour rendre les pages Web dynamiques, voire interactives, et les premières réflexions à son sujet remontent à l’année 1993.

Active Server Pages (ASP) est une technologie récente SSI développée par Microsoft qui génère des pages Web avec l’utilisation d’une langue scripte telle que VB Script, Perl ou JScript. Initialement, ASP était uniquement interprété par le serveur Web Internet Information Services (IIS). Entre-temps, il y a également divers portages pour le Apache Webserver. ASP a été divulgué au cours de l’année 1996. On peut mettre cette technologie au même niveau que PHP, Perl Script, CFM et Perl, compte tenu de ses possibilités dans le cadre de la programmation Web. Microsoft ne développe plus ASP. Les technologies de nouvelle génération ASP.NET ont remplacé ASP avec l’apparition du .NET Framework en 2002.

Les Webbrowser, également communément appelés Browser, sont des programmes informatiques spéciaux pour la représentation des pages Web dans le World Wide Web, ou plus généralement pour la représentation de documents et de données. Le fait de parcourir le World Wide Web, c’est-à-dire l’appel l’un après l’autre des différents Hyperlinks en qualité de liens entre les pages Web avec l’aide d’un tel programme, est également appelé du nom de Surf sur Internet. Conjointement aux pages HTML, les Webbrowser peuvent afficher différents autres types de documents. Les Webbrowser représentent l’interface utilisateur pour les applications Web.

On désigne sous l'appellation d’Asymmetric Digital Subscriber Line (ADSL) la technique de connexion actuellement la plus utilisée pour les connexions à larges bandes des utilisateurs. Elle a été développée sur la base de la technique DSL avec pour contrainte de pouvoir fonctionner au moyen de la ligne de raccordement téléphonique existante, sans pour autant entraver la téléphonie au moyen du raccordement au réseau fixe et pour répondre simultanément aux besoins en données, la plupart du temps asymétriques (inégaux), des clients privés pour obtenir un taux de réception et d’expédition plus élevé.

Very High Speed Digital Subscriber Line (VDSL) est une technique DSL qui fournit des taux de transfert de données beaucoup plus élevés par des lignes téléphoniques usuelles que par exemple l’ADSL. Comme toutes les techniques DSL, la VDSL utilise également un fil de cuivre (torsadé) pour le dernier tronçon du transfert vers le client, bien que dans les médias, on parle toujours à tort de l’utilisation de la fibre de verre pour cette partie.

Un Client est un programme informatique qui prend en charge le contact vers un autre programme informatique, le serveur, afin d’utiliser les prestations de ce dernier.

Un Content-Management-System (CMS) est un système pour la réalisation, le traitement et l’organisation commune des contenus. Ceux-ci peuvent être constitués de documents sous forme de textes ou de documents multimédia. Dans la majorité des cas, un auteur peut utiliser un tel système sans avoir de connaissances en matière de programmation ou de HTML. Le contenu d’informations qu’il convient de représenter est alors désigné sous le terme de Content (contenu). Parmi les CMS Open-Source les plus connus, il y a Joomla, Wordpress, TYPO3 et Drupal. Wordpress et Joomla sont les deux plus utilisés à l’heure actuelle.

Cold Fusion est un Middleware conçu par le fabricant de logiciels Adobe Systems pour les applications des banques de données basées sur le Web et qui est principalement constitué à partir des trois parties suivantes :

  • Cold Fusion Application Server (le premier Application Server au monde)
  • Cold Fusion Markup Language (CFML, un langage script qui permet de programmer des applications au niveau du serveur)
  • Des environnements de développement adaptés (comme par exemple Eclipse ou Dreamweaver)

Cold Fusion se trouve alors en concurrence directe avec des systèmes comparables au niveau du serveur tels qu’ASP.NET, Perl et PHP.

Le Domain Name System (DNS) est un des services les plus importants dans le réseau. Sa tâche principale est de répondre aux questions concernant la résolution du nom.

Un Nameserver DNS est un serveur qui propose des résolutions de noms. La résolution des noms est la procédure qui permet de déclencher des noms dans les ordinateurs, voire dans les services, au sein d’une adresse élaborée par l’ordinateur.

Un Domaine est un domaine partiel ayant des liaisons et appartenant au Domain Name System (DNS) hiérarchique. Chaque ordinateur d’un domaine dispose dans le DNS d’une résolution individuelle (par ex. www). Cette résolution individuelle – séparée par un point – est élargie en fonction de la résolution du domaine (par exemple webland.ch). Le nom de domaine Fully Qualified ainsi construit (par exemple www.webland.ch.) peut être déclenché par le DNS dans une adresse IP qui peut ensuite être utilisée pour construire des liaisons en réseau vers cet ordinateur.

L’E-mail est un message transmis par voie électronique au sein des réseaux informatiques. Bien avant le World Wide Web, l’E-mail est considéré comme le service le plus important et le plus utilisé d’Internet. Toutefois, depuis environ 2002, plus de 50 % des E-mails acheminés dans le monde entier sont des spams et depuis 2007, ce chiffre a même atteint 90 %. Au cours de l’année 2010, ce sont environ 107 billions d’E-mails qui ont été adressés avec un pourcentage de spams qui se situe à hauteur de 89,1 %.

Microsoft Front Page est un éditeur HTML de Microsoft pour le système d’exploitation Microsoft Windows, et il fonctionne selon le principe WYSIWYG. Ce programme fait partie de la famille des produits Office de Microsoft et il est compris dans certaines variantes du pack de programmes Office. En conséquence, il est intégré dans la Suite Office et il complète les Microsoft Windows Share Point Services. À l’automne 2007, on a vu apparaître Microsoft Expression Web, le successeur de Microsoft Front Page. Sur les sites Web désignés dans le jargon Front Page sous le terme de Webs, l’éditeur peut avoir accès aussi bien aux systèmes locaux de données, voire aux machines réseaux autorisées, qu’au HTTP grâce à l’utilisation de "Front Page Extensions" développés en propre au niveau du serveur.

Les Microsoft Front Page Server Extensions (FPSE) sont des extensions qui complètent le Client Front Page avec des fonctions supplémentaires. Les FPSE sont installées sur le serveur Web.

Le File Transfer Protocol (FTP), est un protocole de réseau spécifié dans le RFC 959 de 1985 pour le transfert de données au moyen des réseaux IP. Il est utilisé pour charger des données du serveur vers le Client, du Client vers le serveur, ou pour les transférer entre deux appareils terminaux commandés par le Client. En outre, avec FTP il est possible d’appliquer et de lire des répertoires, ainsi que de renommer ou d’effacer des répertoires et des données.

Le Hosting est l’hébergement des projets Internet qu’il est possible, en règle générale, de consulter publiquement sur Internet. Cette tâche est prise en charge par des prestataires de service sur Internet (appelés Provider ou Webhoster), qui proposent des stockages Web, des banques de données, des adresses E-mails, ainsi que d’autres produits et qui servent pour l’échange de données sur Internet. Ces fournisseurs déposent en règle générale sur leur serveur Web les pages Web chargées par les Clients, par exemple par SFTP ou FTP, ils prennent, le cas échéant, également en charge l’enregistrement des domaines et la publication par DNS.

.htaccess est un fichier de configuration dans lequel il est possible de procéder à des réglages spécifiques du répertoire sur des serveurs Web compatibles NCSA. À titre d’exemple, il est possible d’y installer une protection d’accès à un répertoire ou à divers fichiers isolés grâce à l’authentification http. Mais par ce moyen, il est également possible de régler des pages défectueuses ou des liens internes sans avoir besoin de redémarrer le serveur. Les modifications apportées dans le fichier .htaccess entrent immédiatement en vigueur compte tenu du fait qu’elles sont mises à jour à chaque demande adressée au serveur Web.

Le Hypertext Markup Language (HTML), souvent désigné en abrégé sous le terme de Hypertext, est un langage distinctif basé sur du texte pour structurer des contenus tels que des textes, des images et des liens Hyperlinks dans les documents. Les documents HTML constituent la base du World Wide Web et ils sont représentés par un Webbrowser. Parallèlement aux contenus d’une page Web affichés par le Browser, le HTML contient des indications supplémentaires sous forme de méta-informations qui donnent par exemple des renseignements au sujet de la langue utilisée dans le texte ou de l’auteur, ou qui résume le contenu du texte. Actuellement, HTML en est à la version numéro 4.01. et la version HTML5 est en cours de développement.

Le Hypertext Transfer Protocol (HTTP) est un protocole pour le transfert de données par un réseau. Il est principalement utilisé pour charger sur un Webbrowser les pages Web issues du World Wide Web (WWW).

Un Hyperlink, en abrégé Link, ou bien renvoi électronique, est un renvoi transversal vers un Hypertexte qui réalise de manière fonctionnelle un saut vers une autre page au sein du même document ou vers un autre document électronique. Si l'Hyperlink est appliqué, la cible indiquée dans l'Hyperlink est automatiquement appelée. Grâce au système Hypertext, il est également possible d'appeler d'autres fichiers dans le même système ou rattachés au système. C'est ainsi que les Hyperlinks peuvent également être utilisés par exemple pour atteindre des films, des images et des animations ou pour télécharger des fichiers dans un ordinateur.

Le Internet Message Access Protocol (IMAP), initialement Interactive Mail Access Protocol, est un protocole réseau qui met à disposition un système de données réseau pour les E-mails. IMAP a été projeté en 1986 avec l’objectif de mettre à disposition l’accès aux Box Mail et aux informations comme si elles se trouvaient sur l’ordinateur local. Par rapport à POP3, IMAP propose des fonctions plus développées comme par exemple la gestion des informations sur le serveur. Pour l’envoi des E-mails, il faut utiliser un autre protocole (par ex. SMTP). Le numéro de port pour IMAP enregistré auprès de l’IANA est 143. Pour l’IMAP par SSL (liaison codée, IMAPS), c’est le port 993 qui est réservé.

L‘Internet, en abrégé le Net, est un vaste réseau couvrant le monde entier et constitué de nombreux réseaux d’ordinateurs au moyen desquels il y a des échanges de données. Il permet l’utilisation des services Internet tels que les E-mail, Telnet, Usenet, la transmission de données, WWW et, de manière plus fréquente ces derniers temps, également de la téléphonie, de la radio et de la télévision. Dans ce contexte, tout ordinateur peut en principe être relié à tout autre ordinateur dans le monde entier. L’échange de données entre les différents ordinateurs Internet est réalisé au moyen des protocoles Internet techniques normalisés. La technique de l’Internet est décrite par les RFCs de l’Internet Engineering Task Force (IETF). Dans la langue courante, „Internet“ est souvent devenu synonyme de World Wide Web car celui-ci est un des services Internet parmi les plus utilisés et parce qu’il a contribué de manière essentielle au développement et à la popularité de ce média. Par contre, d’autres services de médias tels que la téléphonie, la télévision ou la radio ne sont accessibles au moyen d’Internet que depuis peu de temps et parallèlement à cela, ils disposent aussi de leurs moyens initiaux de diffusion.

Une adresse IP est une adresse dans les réseaux d’ordinateurs qui – comme c'est par exemple le cas pour Internet - repose sur le protocole Internet (IP). Elle est attribuée à des appareils qui sont reliés au réseau et permet ainsi aux appareils concernés d'avoir une adresse et d'être joignables. La notation la plus connue des adresses IPv4 actuellement les plus courantes est composée de 4 chiffres qui peuvent accepter des valeurs de 0 à 255 et qui peuvent être séparés par un point, par exemple 92.43.216.101. Du point de vue technique, l'adresse est constituée par un nombre binaire à 32 positions (IPv4) ou à 128 positions (IPv6).

Les fournisseurs de services Internet, les prestataires de services Internet ou les Internet Service Provider (ISP), souvent simplement appelés Provider dans l'espace germanophone et moins souvent fournisseurs Internet ou Provider Internet, sont des prestataires de services, de contenus et de prestations techniques qui sont nécessaires pour l'utilisation ou le fonctionnement des contenus et des services dans Internet (à titre d'exemple l'accès Internet, le Hosting).

Java Script est un langage script qui est principalement mis en place pour le DOM-Scripting dans les Browser Web.

L'adresse MAC (Media-Access-Control-Adresse) est l'adresse du matériel de chaque adaptateur au réseau qui sert à l'identification explicite de l'appareil dans un réseau d'ordinateurs. Chez Apple, elle est également appelée Ethernet-ID, Airport-ID ou adresse Wi-fi et chez Microsoft, c'est l'adresse physique.

Le serveur Microsoft SQL (également appelé MSSQLServer en abrégé) est un système relationnel de management de la banque de données de Microsoft.

My SQL est un système relationnel de management de la banque de données. Il est disponible sous forme de logiciel Open-Source et aussi en qualité de version commerciale pour les entreprises pour différents systèmes d'exploitation et il constitue le point de départ pour de nombreuses apparitions dynamiques sur le Web.

L’Onlineshop (boutique en ligne) met à disposition des marchandises et des produits numériques pour la vente sur Internet. Pour ce qui est d'un Shop system, il s'agit foncièrement d'un logiciel avec une fonction panier d'achats. L'acheteur sélectionne le produit et le dépose dans le panier d'achats. Derrière un E-shop il y a un magasin physique qui traite la commande. Il existe divers logiciels E-shop pour ce canal de vente (par ex. osCommerce).

PHP (acronyme en abrégé pour "PHP : Hypertext Preprocessor", rétro acronyme de "Personal Home Page Tools") est un langage script avec une syntaxe qui s'appuie sur C et sur Perl qui est principalement utilisée pour la réalisation de pages Web dynamiques ou d'applications Web. PHP est distribué sous forme de logiciel libre sous la licence PHP. PHP se distingue par le large support de la banque de données et par l'intégration du protocole Internet ainsi que par la disponibilité de nombreuses bibliothèques de fonctionnalités. PHP est mis en œuvre dans environ 75 % de tous les sites Web en qualité de langue de programmation au niveau des serveurs et il constitue ainsi le langage le plus utilisé pour la réalisation des sites Web.

Un Plug-in (fréquemment aussi appelé Plugin ou module d'extension) est un programme informatique qui est "intégré" dans un autre programme de logiciel pour ainsi étendre sa fonctionnalité. Les fabricants de logiciels définissent souvent des interfaces pour leurs produits avec l'aide desquels des tiers peuvent programmer des extensions (Plug-ins) pour ces produits de logiciels. Les exemples largement répandus de Plug-in sont par exemple constitués par Flash Player ou par le Java-Plug-in pour les différents browsers Web.

Le Post Office Protocol (POP) est un protocole de transfert au moyen duquel un Client peut aller chercher des E-mails sur un serveur E-mail. La Version 3 (POP3) est décrite dans le RFC 1939. Le POP3 est un protocole ASCII sachant que le pilotage de la transmission de données est effectué au moyen d'ordres qui sont adressés de manière standard au Port 110. Le POP3 est très limité quant à sa fonctionnalité et ne permet que le listage, la récupération et l'effacement des E-mails sur un serveur E-mail. Pour de plus amples fonctionnalités comme des box mail hiérarchiques directement sur le serveur Mail, l'accès à plusieurs box mails au cours de la même session, la présélection des E-mails, etc. Il faut utiliser des protocoles tels qu’IMAP. En contrepartie du POP3, il y a habituellement l'implémentation du Simple Mail Transfer Protocol (SMTP) dans Clients et dans les serveurs.

Postmaster est la partie locale d'une adresse e-mail qui ont besoin de normes Internet telles que la RFC 822 et RFC 1123 ont un domaine aussi longtemps qu'ils en charge des e-mails. L'adresse est fournie à enregistrer dans les circonstances les plus défavorables, le contact avec quelqu'un qui peut être responsable des e-mails de noms de domaine. Par exemple, à l'adresse aura quelqu'un postmaster@webland.ch disponibles qui peuvent aider, en cas de fin auf@webland.ch adresse e-mail aucun email ne sera acceptée.

Les Router (routeurs) sont des appareils du réseau qui raccordent ou qui séparent – selon le point de vue - plusieurs réseaux d'ordinateurs. Le router analyse alors les paquets de données en arrivée en vertu de leur adresse cible et il les bloque ou les fait suivre. Les paquets routés, c'est à-dire qu'on les a fait suivre, arrivent ainsi soit dans un réseau cible directement raccordé au router (également appelé sous réseau cible), soit ils sont redirigés vers un autre router accessible dans le réseau.

Search Engine Optimization ou SEO se réfère mesures, qui affichent des pages Web qui apparaissent dans le classement des moteurs de recherche dans les résultats de la recherche sur les impayés des endroits plus élevés.

Un Shared Server est un Host (hôte) sur lequel sont exploités plusieurs serveurs virtuels. Les serveurs virtuels se partagent les ressources de l'Host. Les Shared Server sont principalement mis en œuvre par des Internet Service Provider (ISP) (par exemple Webland) par ex. pour des offres de Webhosting. Les frais de matériel et de housing sont ainsi répartis sur plusieurs clients, ce qui permet au prix final pour les clients des serveurs exploités par des Shared Server de se situer bien en dessous des coûts pour des serveurs dédiés.

Webland SmartSync repose sur le protocole de synchronisation des données Exchange ActiveSync® (EAS) de Microsoft. Ce protocole a été développé par Microsoft pour harmoniser ou synchroniser les appareils mobiles avec un serveur central. Le protocole breveté EAS permet donc une véritable synchronisation „over-the-air“ des i Phones et d'autres appareils, sans avoir besoin d'installer des logiciels supplémentaires.

Webland Xchange supporte ce que l'on appelle la fonction Direct Push® de Microsoft. La fonction Direct Push® permet une synchronisation des données initialisée par le serveur Xchange avec le téléphone mobile. Vos données sont ainsi à tout moment et partout au niveau le plus récent.

Le Simple Mail Transfer Protocol (SMTP) est un protocole de la famille des protocoles Internet qui sert à l'échange d'E-mails dans les réseaux informatiques. Il est cependant principalement utilisé pour enregistrer et pour faire suivre les E-mails. Pour récupérer des informations, ce sont d'autres protocoles spécialisés tels que POP3 ou IMAP qui sont mis en œuvre. Les serveurs SMTP se connectent traditionnellement sur le port 25. Les nouveaux serveurs utilisent également le port 587 pour prendre en charge les mails qui doivent être livrés à d'autres serveurs Mail pour les utilisateurs authentifiés. Il doit ainsi être possible d'éviter les spams.

Sender Policy Framework (SPF) est une norme de vérification du nom de domaine de l'expéditeur d'un courrier électronique. L'adoption de cette norme est de nature à réduire le spam.

SQL est un langage de banque de données pour la définition, l'interrogation et la manipulation de données dans les banques de données relationnelles. SQL est standardisé par ANSI et ISO et il est supporté par presque tous les systèmes courants de banques de données. La désignation sous le terme de SQL est utilisée dans le langage courant comme une abréviation de "Structured Query Language", bien que selon le standard ANSI, il s'agit d'un nom en soi.

Transport Layer Security (TLS), largement connus sous la dénomination de son prédécesseur Secure Sockets Layer (SSL), est un protocole hybride de codage pour une transmission sécurisée des données sur Internet. Depuis la version 3.0, le protocole SSL continue d'être développé et standardisé sous le nouveau nom de TLS, sachant que la version 1.0 de TLS correspond à la version 3.1 de SSL.

On désigne sous le terme de Subdomain, un Domaine qui se situe dans la hiérarchie en dessous d'un autre Domaine. Dans le langage courant, on désigne ainsi la plupart du temps des Domaines du troisième niveau ou d'un niveau encore inférieur. Un Domaine qui se situe directement en dessous du Domaine au Top niveau n'est pas communément désigné sous le terme de Subdomain, mais plutôt comme Domaine de deuxième niveau ou tout simplement comme Domaine. À titre d'exemple webland.ch. est un Subdomain du Domaine au Top niveau ch. ou www.webland.ch. un Subdomain de webland.ch.

Transmission Control Protocol / Internet Protocol (TCP/IP) est une famille de protocoles réseau et du fait de sa grande signification pour Internet, elle est également désignée sous le terme de Famille de Protocoles Internet. L'identification des ordinateurs participant au réseau se fait au moyen des adresses IP. Un ordinateur, ou plus généralement un appareil avec une adresse IP, est désigné sous le terme d'Host dans le jargon TCP/IP. Initialement TCP a été développé sous forme de protocole réseau monolithique, mais par la suite il a été réparti en protocoles IP et TCP. Le noyau central de la famille de protocoles est complété par l’User Datagram Protocol (UDP) en guise de protocole de transport supplémentaire. Il existe en outre de nombreux protocoles d'aide et d'application comme par exemple DHCP et ARP.

Chaque nom d'un Domaine dans Internet est composé par une suite de symboles séparés par des points. La dénomination de Top-Level-Domain (TLD) désigne alors le dernier nom de cette suite et représente le plus haut niveau de résolution du nom. Si jamais le nom de Domaine intégral d'un ordinateur ou d'un site Web est par exemple www.webland.ch, la partie droite (.ch) correspond alors au Domaine Top niveau de ce nom.

Web DAV (Web-based Distributed Authoring and Versioning) est un standard ouvert de mise à disposition des fichiers sur Internet. Les utilisateurs peuvent alors avoir accès à leurs données comme sur un disque dur en ligne. Du point de vue technique, Web DAV est une extension du protocole HTTP/1.1, qui supprime certaines restrictions de HTTP. Jusqu'à présent on ne connaissait la plupart du temps à partir des formulaires en ligne que la possibilité de charger certains fichiers (HTTP-POST). Avec Web DAV, il est possible de transférer des répertoires complets.

Sous le terme de Webhosting ou aussi de Nethosting, on fait référence à la mise à disposition de Webspace ainsi qu'à l'hébergement (Hosting) de pages Web sur le serveur Web d'un Internet Service Provider (ISP). Le fournisseur nommé Webhoster met ses ressources à disposition, habituellement contre paiement. Font partie de ces ressources en particulier la mise à disposition et l'exploitation de Host, du Webserver et de ses connexions au réseau.

Les Webmaster s'occupent de la planification, de la configuration graphique, de développement, de la maintenance, de la commercialisation et de l'administration des sites et des applications Web dans Internet ou dans l'Intranet d'un organisme. Ils sont les premiers interlocuteurs en cas de problèmes techniques, de questions ou de suggestions pour un site Web.

Un Webserver est un ordinateur qui transmet des documents à des Clients comme par exemple les Webbrowser. On désigne sous le nom de Webserver l'ordinateur avec le logiciel Webserver ou uniquement le logiciel Webserver en lui-même. Les Webserver peuvent être mis en œuvre en local, dans les réseaux des entreprises et principalement en qualité de service WWW dans Internet. Les documents peuvent ainsi être mis à disposition avec l'objectif voulu en local, en interne à l'entreprise ou dans le monde entier.

Le terme de Webspace décrit un emplacement de stockage pour des fichiers sur un serveur auquel on peut avoir accès via Internet de manière durable. Le Webspace est proposé par les fournisseurs Internet pour permettre aux clients de stocker et de diffuser des documents et des fichiers (comme par exemple des fichiers de musique), des sites Internet en totalité ou en partie. La mise à disposition de Webspace est appelée Webhosting ou également Nethosting. Le Webspace est un produit dématérialisé qui est en règle générale caractérisé par son espace de stockage, par une limite maximale de transfert de données et par des fonctions spéciales telles que les langages de scripts utilisables au niveau du serveur (à titre d'exemple PHP, Perl, ASP).

Wireless Local Area Network (Wireless LAN, W-LAN, WLAN) désigne un réseau local radioélectrique, sachant qu'il s'agit la plupart du temps d'un standard de la famille IEEE-802.11. Pour cette signification plus réduite, on utilise largement le terme de Wi-fi dans certains pays (par ex. aux USA, en Espagne, en France, en Italie).

Webland Xchange repose sur la solution de communication de IceWarp. Webland Xchange repose sur le protocole de synchronisation des données Exchange Active Sync® (EAS) de Microsoft. Ce protocole a été développé par Microsoft, pour harmoniser ou synchroniser les appareils mobiles avec un serveur central. Le protocole breveté EAS permet donc une véritable synchronisation „over-the-air“ des i Phones et d'autres appareils, sans avoir besoin d'installer des logiciels supplémentaires. Webland Xchange supporte ce que l'on appelle la fonction Direct Push® de Microsoft. La fonction Direct Push® permet une synchronisation des données initialisée par le serveur Xchange avec le téléphone mobile. Vos données sont ainsi à tout moment et partout au niveau le plus récent.

Ice Warp Server (autrefois appelé Ice Warp Merak Mail Server) est une solution de communication avec les composants clés Mailserver et Groupware avec un titre de propriété. La solution globale est développée par l'entreprise européenne Ice Warp Ltd. ; l'exploitation et l'assistance sont assurées par des partenaires officiels (par exemple par Webland).

Le Exchange Server est un système Groupware et d’information de la société Microsoft. Il trouve principalement son utilisation dans les infrastructures fortement marquées par les produits Microsoft et il s'avère adapté à toutes les tailles de réseaux. Il est par exemple possible d'installer et de suivre des Intranets, de gérer et de filtrer les E-mails, de réaliser des plannings, de convenir de rendez-vous et de mener des discussions. Microsoft Exchange Server utilise un protocole RPC du nom de MAPI avec des droits de propriété et il est également utilisé, entre autres, par Microsoft Outlook. Entourage, Microsoft PIM-Software et Exchange-Client pour Mac OS X, utilise Web DAV à la place de MAPI.

nous sommes là pour vous aider

Notre centre d'assistance contient des FAQ et des guides d'utilisation.